Logo

See Your Message Here

If you are interested in seeing your organization's message on Recycling News Canada, please contact us at:

1.416.972.7401
mleung@ecostrategy.ca
Ontario, Canada

Want More Depth?

If you're looking for more info on this story, we'd be happy to set you up with someone to speak to about why this story is relevant to your audience.

Interview Opportunity

Looking to add more depth? We can schedule an interview for you with the people mentioned here. Call:
416.972.7404
Or email: mleung@ecostrategy.ca

For More Information

If you'd like any more details about this news, or would like to get the inside scoop on upcoming, similar news, send us an email: distribution@recyclingnews.ca

Advertisements

La province permet de drainer les terres humides d'importance provinciale

Wednesday, September 22nd 2010 12:54:52pm

Pour diffusion immédiate

La province permet de drainer les terres humides d'importance provinciale

«  Le gouvernement de l’Ontario n’arrive pas à protéger les terres humides d'importance provinciale contre les travaux de drainage agricole », dit M. Gord Miller, le commissaire à l’environnement de l’Ontario, dans son rapport annuel de 2009 2010 publié aujourd’hui.  

« Nous nous sommes rendu compte que des propriétaires à Ottawa se servent de la Loi sur le drainage pour contourner les politiques provinciales visant à protéger les terres humides d'importance provinciale sur leurs terrains », dit M. Miller. « La ville d’Ottawa et le ministère des Affaires municipales et du Logement n’ont pas inclus une portion d’une terre humide d'importance provinciale dans le plan officiel de la ville d’Ottawa, car certains propriétaires ont demandé à ce que cette région soit dotée d’un drain municipal. »

Les terres humides revêtent une importance capitale en raison des fonctions écologiques qu'elles exercent au sein du paysage ontarien. Elles filtrent et purifient l'eau, forment un habitat pour les espèces aquatiques et terrestres, emmagasinent l'eau des inondations et la libèrent en période de sécheresse.  

En 2005, le ministère des Richesses naturelles a proposé d’ajouter 20 parcelles supplémentaires de terres humides au complexe de terres humides d'importance provinciale de Goulbourn dans la ville d’Ottawa. Il s’agit d’une première étape dans le cadre de la Déclaration de principes provinciale de 2005. La municipalité doit aussi inclure la terre humide dans son plan officiel avant de terminer la classification.

À la suite de la proposition du MRN, certains des propriétaires ont remis une pétition à la ville d’Ottawa pour construire un nouveau drain municipal sur une partie des terres humides. Cette pétition a incité la municipalité à abandonner son plan visant à les classer comme des terres humides « d’importance provinciale ». Les propriétaires ont ensuite remblayé et drainé la terre, puis ils ont extrait la végétation dans le but de drainer une partie de la terre humide et de lui faire perdre son titre « d’importance provinciale ».

« Si le ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales de l'Ontario continue d'autoriser et de financer l'installation de drains municipaux sur les terres humides, leur destruction sera inévitable », signale M. Miller. « Si l’on veut conserver les terres humides, il faut réviser la politique provinciale afin d’interdire les travaux permis par la Loi sur le drainage dans les terres humides d'importance provinciale, particulièrement pour les nouveaux drains et ceux qui font l’objet d’une pétition. »

À la fin, la ville d’Ottawa a approuvé seulement une partie de l’ajout proposé au complexe de terres humides de Goulbourn. Finalement, la province a consenti au changement.

Le commissaire à l'environnement de l'Ontario (CEO) est nommé par l'Assemblée législative pour agir comme agent de garde environnemental et indépendant pour la province et faire rapport sur les décisions gouvernementales environnementales.  


Le commissaire à l'environnement de l'Ontario (CEO) est nommé par l'Assemblée législative pour agir comme agent de garde environnemental et indépendant pour la province et faire rapport sur les décisions gouvernementales environnementales.  

-30-


Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Hayley Easto, coordonnatrice des communications et de la sensibilisation
Bureau du commissaire à l’environnement de l’Ontario
Tél. : (416) 325-3371
Numéro sans frais pour les requêtes : 1 800 701-6454
hayley.easto@eco.on.ca

Also available in English.

Click for high-resolution photo.

Click for high-resolution photo.